Comment aider et soutenir un ami bipolaire ?

 

par stylo |

     
Comment aider et soutenir un ami bipolaire ?

Les personnes atteintes de trouble bipolaire connaissent des changements d'humeur extrêmes. Il est normal d'avoir "des hauts et des bas" mais, chez ces personnes, "les hauts" sont très hauts (pôle maniaque) et "les bas" très bas (pôle dépressif). Ce trouble est également appelé maladie maniaco-dépressive. Avoir un ami qui a reçu un diagnostic de trouble bipolaire peut-être difficile à accepter. Voici quelques conseils pour vous aider à soutenir un ami bipolaire et à vous aider à faire face à une maladie mentale qui touche un de vos proche.

Étapes de réalisation

1.

Renseignez-vous sur la maladie, les symptômes et les traitements qui existent. Apprenez à reconnaitre les signes d'un épisode maniaque. Vous devrez être en mesure de reconnaître les signes et les symptômes pour pouvoir aider votre ami à minimiser un épisode maniaque.

2.

Discutez ouvertement l'un avec l'autre sur la façon dont la maladie vous a touché tous les deux.

3.

Aidez votre ami à accepter de suivre un traitement et encouragez-le à prendre ce médicament et à considérer sa maladie comme une réalité. Le fait de manquer des doses ou arrêter soudainement un médicament peut avoir des effets indésirables.

4.

Encouragez-le à être indépendant. Soyez prêt à aider votre ami, mais évitez de faire les choses à sa place.

5.

Rejoignez un groupe de soutien et tirez profit des ressources qu'un groupe peut vous fournir. Discutez avec d'autres amis et des membres de la famille de votre ami. Avoir une cohésion de groupe de personnes intéressées et investies est essentiel pour soutenir votre ami.

6.

Encouragez votre ami à éviter les drogues ou l'alcool qui peuvent interférer avec son traitement . Ne prenez pas personnellement les mots et les comportements que pourrait avoir votre ami envers vous lors d'un épisode maniaque, car c'est la maladie qui provoque cela.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

La durée des épisodes maniaques ou dépressifs varie de quelques semaines à plusieurs mois. Leur fréquence est également variable.

Mise(s) en garde :

Lorsque le sujet n'est ni en phase maniaque, ni en phase dépressive, il fonctionne normalement et se sent généralement bien. Ces périodes "normales" peuvent durer plusieurs années.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

xtiane

Comment se relaxer ?

Le stress quotidien, la vie trépidante, une course perpétuelle pour parvenir à concilier travail, vie familiale et sociale... tout cela finit par avoir un jour raison de notre équilibre nerveux. Aussi, est-il bon de savoir se relaxer de temps à autre

mamytine74

Comment améliorer son Quotient Intellectuel ?

Une étude universitaire américaine a montré qu'il était possible d'améliorer son QI par quelques mesures quotidiennes simples, concernant la mémoire, l'activité physique et l'alimentation. Des résultats ont été visibles après deux semaines seul

CommentFaitOn

Comment gérer son stress ?

Le stress est le mal du siècle. Angoisse permanente ou pics irréguliers, il est parfois bon, mais le plus souvent mauvais et source de difficultés au quotidien. Voici quelques conseils de bon sens pour gérer les périodes de stress.

Chercher un article sur Comment fait-on