Comment protéger ses plantes des perces-oreilles ?

 

par joc |

     
Comment protéger ses plantes des perces-oreilles ?

Les perces-oreilles sont des insectes appelés aussi forficules. Ils ont une forme allongée avec deux sortes de pinces au bout de l’abdomen. Ils sont de couleur maron. Ils ont pour habitude de se cacher dans les endroits humides et ombrageux ainsi que dans des trous et des fissures.

Étapes de réalisation

1.

Ces insectes se mettent dans les plantes ornementales mais aussi dans les légumes et les fruits comme les clématites, les dahlias, les pensées, les choux, les céleris et divers arbres fruitiers. Ils font des trous dans les feuilles qui ressemblent à ceux des chenilles ou des limaces.

2.

Les feuilles enroulées leur servent d’abri pendant la journée. Leur présence donne des maladies aux légumes comme la pourriture du cœur des choux. Les perces-oreilles infestent très régulièrement les plantes.

3.

Dès qu’on en trouve un, le meilleur moyen est de l’écraser. Il faut ensuite ne jamais laisser de feuilles au sol dans un jardin. On peut aussi placer des pièges comme du papier journal au sol que l’on va piétiner le matin.

4.

Pour s’en débarrasser vraiment on peut utiliser un produit à base de roténone qui se vend en jardinerie et qui est écologique. On peut aussi lutter contre les perces-oreilles en achetant des appâts empoisonnés que l’on trouve dans le commerce.

Chercher un article sur Comment fait-on