Comment prévenir et traiter le mildiou de la tomate et de la pomme de terre ?

 

par joc |

     
Comment prévenir et traiter le mildiou de la tomate et de la pomme de terre ?

Le mildiou est un champignon responsable des dégâts causés sur les légumes. Il faut surveiller les tomates et les pommes de terre de près car si on voit apparaitre des taches jaunes sur les feuilles et que ces dernières foncent, se recroquevillent et que les fruits se mettent à pourrir alors il y a de fortes chances que ce soit le mildiou.

Étapes de réalisation

1.

Le mildiou de la tomate et de la pomme de terre infeste les légumes surtout entre les mois de juin et d’août quand il fait très chaud, orageux et humide. Si on veut faire de la prévention contre cette maladie, il va falloir alterner les légumes avant de les planter.

2.

Quatre années vont être nécessaire avant de replanter des tomates ou des pommes de terre au même endroit car le champignon peut rester sous terre très longtemps si le sol lui est favorable. Il faudra quand même pulvériser un produit fongique à base de cuivre avant de planter.

3.

Si on veut traiter de façon naturelle, il faut couper toutes les tiges et fruits malades environ toutes les deux semaines. Ainsi, le mildiou ne se propagera pas aux autres plants sains. Il faut ensuite pulvériser une décoction maison faite avec une poignée de fleurs de prêle pour deux litres d’eau que l'on pulvérisera sur les plants.

4.

Si on traite avec des produits chimiques ce sera plus efficace mais aussi plus nocif. Il faudra traiter avec des fongiques à base de cuivre, de cymoxanil. On trouve ces produits en jardinerie et il faut les passer tous les quinze jours.

Commentaires

solanhom | 01/05/2012  

Bonjour Le mildiou se propage par l'air, il se développe à partir de la surface des feuilles quand elles sont mouillées, le conseil 2 est totalement inutile : le sol peut héberger le mildiou, mais n'a rien à voir dans sa propagation qui est aerienne. La rotation n'est utile que pour éviter les champignons du sol (fusarium, verticillium) et les nématodes, pas le mildiou.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on