Comment s’alimenter pour lutter contre la dépression ?

 

par damneya |

     
Comment s’alimenter pour lutter contre la dépression ?

Les aliment bons pour le moral

La dépression peut être liée à un déficit alimentaire ou à une insuffisance trop poussée de certains oligoéléments. Faites place à une alimentation saine et équilibrée pour ne pas y sombrer.

Étapes de réalisation

1. Vitamines

Les vitamines sont les principaux oligoéléments qu’il faut prendre pour éviter la dépression. Ce sont essentiellement la thiamine ou B1, la niacine ou B3, l’acide pantothénique ou B5, la pyridoxine ou B6 et enfin la cobalamine ou B12. Elles interviennent directement dans la stimulation de l’action du cerveau.

2. Vitamine B

L’organisme humain a besoin d’un apport journalier en vitamines B :
100mg/jour pour la vitamine B1,
25mg/jour pour la B2,
50mg/jour pour la B3,
100mg/jour pour la B5,
200mg/jour pour la B6,
2 à 6 μg/jour pour la B12.

3. Les aliments riches en vitamines B

Nombreux sont les aliments qui contiennent ces vitamines B. Citons en exemple, la viande porcine, la viande de volaille, le foie, les produits laitiers, les légumes verts, les légumes secs et les fruits. L’insuffisance en fer conduit aussi à un état de fatigue qui aboutit généralement à la dépression. Il est alors indispensable de manger de la viande de bœuf, d’agneau et de porc car elles sont riches en fer. L’apport journalier recommandé pour l’homme est de l’ordre de 10mg et celui de la femme est de 15mg.

4. Oméga-3

Les fameux Oméga 3 sont des acides gras qui participent à la lutte contre la dépression. Par leur action bénéfique, ils réduisent les accidents cardio-vasculaires. Les aliments riches en oméga-3 sont principalement les poissons gras (sardines, maquereaux, saumons…), les diverses huiles alimentaires (soja, tournesol, arachide...), les légumes verts. La dose quotidienne à ingérer est de l’ordre de 1 à 2 grammes pour une personne adulte.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Mal-être