Comment bien arroser vos plantations ?

 

par liliplume |

     
Comment bien arroser vos plantations ?

Le printemps arrive et vous rêvez d'avoir de belles plantes. Celles-ci ne peuvent pas vivre sans être arrosée. Chacune a ses préférences, mais il y a des techniques qui vont vous permettre de devenir un vrai professionnel de l’arrosage !

Étapes de réalisation

1.

Tout d’abord quelques petites techniques pour savoir si votre plante a soif. Tapotez le pot avec un couvert. Si le son est sourd, cela signifie que la terre est encore humide. Vous pouvez aussi enfoncer votre doigt (ou un crayon) dans la terre. S’il ressort humide, pas de problème. Autrement, il faut agir.

2.

Méfiez-vous des jours de pluie. On pense que la terre va profiter des gouttes d’eau mais avec certaines plantes, il y a un effet parapluie, c’est à dire que les feuilles retiennent l’eau. La terre, elle, reste sèche. Pensez à bien vérifier que l’eau s’écoule (cela évite aussi aux feuilles de garder l’eau trop longtemps).

3.

En aucun cas, vous ne devez arroser en plein soleil. L’eau va s’évaporer immédiatement et qui plus est, les gouttes peuvent bruler les feuilles à cause de l’effet loupe. En été, arrosez plutôt le soir, au printemps et en automne le matin. Votre arrosage en sera plus bénéfique.

4.

Si vous avez des bulbes, pensez à les hydrater par les racines. Posez la plante dans un pot rempli et évitez les arrosages par le dessus qui peuvent être nocifs.

5.

Evitez d’arroser à l’eau froide. Laissez reposer l’eau plusieurs heures avant l’arrosage ou si vous n’avez pas le temps, mélangez avec un peu d’eau chaude. Pour certaines plantes, l’eau froide peut être mortelle : le poinsettia par exemple.

6.

L’idéal est d’arroser avec un petit débit qui évite de tasser la terre. Il est possible de doucher vos plantes avec un débit doux et une eau légèrement tiède. Un bain est aussi possible. Ne laissez pas la plante baigner trop longtemps (les minéraux vont partir avec l’eau du bain). Le niveau de l’eau doit dépasser le pot d’environ deux centimètres. Pensez à bien l’égoutter, cela évitera les flaques d’eau.

7.

Enfin, si vous êtes du genre tête en l’air vous pouvez mettre une « plante témoin ». Des plantes dont l’enracinement est faible vont réagir très rapidement au manque d’eau en se flétrissant. Ipomée, verveine ou surfinia seront vos amis, écoutez-les !

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Vous pouvez aider l’eau à pénétrer dans la terre en la binant de temps en temps.

Si vous habitez en bord de mer, pensez à doucher régulièrement vos plantes pour retirer le sel déposé sur les feuilles.

Sur le même thème

santoline

Comment planter en bac ou jardinière ?

La plantation en bac, en pot, ou en jardinière demande quelques précautions et attentions afin que nos plantes poussent dans les meilleures conditions possible. Suivez le guide pour bien planter en bac ou en jardinière !

katy gawelik

Comment fabriquer un composteur maison ?

Comment ça, vous jetez vos déchets organiques dans la même poubelle que les autres ? N'allez pas raconter cela à vos voisins, ou vous serez fiché dans le quartier ! Et mettez-vous au composteur aussi vite que possible, allez ! Le compost maison, il n

semix

Comment fabriquer un composteur ?

Vous possédez un jardin, vous êtes écologiste et un peu bricoleur ? Le composteur est fait pour vous. Le compost est formé de vieux fruits, pelures de légume, déchets de cuisine. On peut s’en servir comme engrais naturel. Il n'occupe pas beaucoup

Chercher un article sur Comment fait-on