Comment décider si l’on doit se faire opérer ou non ?

Comment décider si l’on doit se faire opérer ou non ?

Certaines interventions chirurgicales sont inévitables et nécessitent donc peu de réflexion. En revanche, dans certains cas, le médecin laisse le choix au patient de se faire opérer ou non. Comment prendre la bonne décision ?

Étapes de réalisation

1.

Une fois que le chirurgien vous a exposé les risques et les bienfaits de l’intervention qu’il vous suggère, prenez le temps de réfléchir avant de vous prononcer devant lui. Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant qui vous connaît mieux et pourra vous donner son avis. Aussi, vous pourrez plus facilement lui faire part de vos doutes et de vos peurs. Le médecin aura sans doute plus de temps et de compassion à vous offrir que le chirurgien.

2.

Aussi, parlez-en avec un spécialiste de la partie du corps à opérer. Parlez-en à votre kinésithérapeute pour votre dos, votre podologue pour une opération du pied, etc. Ils sont spécialistes de leur domaine, tout comme le chirurgien, mais peuvent vous apporter un nouveau regard sur la décision à prendre.

3.

N’hésitez pas à demander à votre famille et à vos amis ce qu’ils choisiraient s’ils étaient à votre place. Ils sont vos meilleurs alliés et peuvent vous épauler et vous soutenir dans votre décision, quelle qu’elle soit.

4.

Vous-même, projetez-vous dans l’avenir et demandez-vous si l’intervention peut vous aider à mener une vie plus confortable sur le long terme, ou si vous considérez que les risques sont trop importants comparés au résultat espéré.

5.

Si après cela, vous avez pris une décision ferme, faites-en part au chirurgien. Si vous ne parvenez pas à conserver le même avis plus de deux jours, songez à reporter l’intervention de quelques mois, pour vous laisser le temps de mûrir votre réflexion.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Internet peut être une source d’information indéniable pour vous aider à prendre votre décision finale, mais attention car les sites médicaux ont surtout tendance à lister les mauvais résultats et erreurs médicales qui ne sont pas forcément représentatifs de l’intervention qui vous concerne. Alors attention à ne pas vous laisser induire en erreur par un discours pessimiste.

Sur le même thème

la maman inspiree

Comment immobiliser un membre fracturé ?

Saviez-vous qu’à la suite d’un coup, d’une chute ou d’un accident, il est possible de souffrir d’une fracture ? En cas de suspicion de fracture ou de fracture avérée, il est essentiel d’immobiliser le membre fracturé, pour limiter la doul

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Chirurgie