Comment reconnaitre ses avantages fiscaux en tant qu’handicapé ?

 

par damneya |

     
Comment reconnaitre ses avantages fiscaux en tant qu’handicapé ?

Crédit d'impôt pour les matériaux spécifiques, exonérations complémentaires pour l'emploi d'une aide à domicile, diminution d'impôt en situation d'hospitalisation, le fisc octroie des avantages fiscaux particuliers en cas d'handicap. Si vous êtes victime d’un handicap ou si vous êtes en charge d’un handicapé, vous avez droit à quelques privilèges fiscaux. Après avoir évalué vos droits, étudiez les conditions d'application avant de les solliciter.

Étapes de réalisation

1.

Une personne en situation d’handicap bénéficie d’une demi-part, sous conditions. Cela touche, par exemple, les personnes qui possèdent une carte d’invalidité ou d’une allocation d’invalidité d’au moins 40% pour accident de travail. Une personne à charge d’un handicapé, même non parente, et possédant une carte d’invalidité peut être prise dans le foyer fiscal du concerné.

2.

Les handicapés qui séjournent dans un centre d’hébergement pour personnes âgées ou dépendantes ont droit à une réduction d’impôt. Il en est de même pour ceux qui subissent des soins de longue durée dans un hôpital. Ce rabais sur les impôts peut atteindre 2 500 euros, 5 000 euros pour un couple.

3.

Si la famille s’occupant de l’handicapé ou lui-même possède un revenu convenable, une exonération des impôts sur un abattement ou sur la résidence principale peut être accordée. Il faut fournir tous les justificatifs nécessaires au service des impôts pour en bénéficier. Pour cette année 2011, les handicapés ont droit à un abattement particulier de 159 325 euros.

4.

De nombreux revenus sont exonérés en cas d’handicap mais sous conditions. Cela concerne l’appui de dédommagement du handicap, la subvention de logement, la subvention aux adultes handicapés, l'aide individualisée au logement. Mais également quelques dommages et intérêts perçus suite à un accident ou après une condamnation judiciaire.

5.

Le contrat « épargne-handicap » permet d’avoir une réduction d’impôt. Ce contrat garantit à l’infirme le paiement d’une somme sous forme d’allocation viagère ou en capital.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Défiscalisation