Comment bien cultiver les concombres et cornichons ?

 

par natlie73 |

     
Comment bien cultiver les concombres et cornichons ?

Les saints de glace, dits aussi les trois saints au sang de navet (Pancrace, Mamert, et Servais, 11, 12 et 13 mai), seront bientôt passés. Partout en France, le printemps est définitivement installé. Plus aucun risque de gel. Bref, c’est le moment idéal pour semer ces légumes qui deviendront bientôt l’ingrédient principal de délicieux sandwichs, salades, soupes froides et autres plats d’été.

Étapes de réalisation

1.

En fait, c’est à peu près la même chose – selon les variétés – le cornichon n’étant rien d’autre qu’un concombre cueilli très avant sa maturité. Originaire d’Asie, le concombre est un légume-fruit de la famille des annuelles. Une plante rampante au feuillage caduque, à fleurs jaunes et à tiges herbacées, très flexibles, hérissées de petits poils tout raides, destinées à la protéger des agresseurs et dotées de vrilles lui permettant de s’agripper à n’importe quel support.

2.

Le comcombre est avide de chaleur et, à moins de la cultiver en serre, ne peut débuter sa croissance en deça de 12-13 °C. Mieux vaut donc attendre la mi-mai. La récolte sera certes un peu plus tardive (août-septembre), mais la culture sera moins contraignante.

3.

A l’instar de sa cousine la courge, le concombre n’aime rien tant que le fumier. Un sol riche en fumure, en humus, en terreau, en compost frais ou déshydraté fera ses délices. Choisissez une bande de jardin bien exposé, normalement humide et de faible acidité. Semez en poquet dans une tranchée d’environ 20 cm de profondeur et 20 cm de largeur. Tapissez le fond de matière végétale ou d’engrais de fond, puis d’un mélange terre et terreau. Arrosez. Après germination, ne conservez que le plant le plus vigoureux.

4.

On procède comme dans l’élaboration d’un arbre généalogique. Ainsi, dès que la plante possède 3 ou 4 feuilles, étêtez au-dessus de la seconde afin d’obtenir deux rameaux. Lorsque ces derniers auront à leur tour produit 5 ou 6 feuilles, sectionnez chacun au dessus la quatrième. Chacun des rameaux d’origine portera bientôt quatre fruits, soit 8 en tout, dont on ne conservera que les 4 plus beaux, au-dessus desquels on prendra soin de ne laisser qu’une feuille, jusqu’à ce qu’ils aient atteint le tiers de leur développement.

5.

Dès lors, on laissera s’en former 4 autres Et, insi de suite pour chaque plante si vous voulez de beaux concombres. Un vrai travail de patience. La récolte des cornichons peut commencer dix semaines environ après semis. Puis tout au long de l’été.

6.

Précoce, résistant, productif…au choix ! Le Gynial, une variété très productive aux fruits longs, d’un beau vert foncé. Le Breso, un concombre précoce, abondant, résistant, de forme demi-longue. Le Raider, un concombre très précoce et très productif. Du côté des cornichons, on citera le Parigyno, croquant, exceptionnellement productif. Le Céto, appelé aussi « cornichons verts petit de Paris », une des rares espèces capables de fructifier jusqu’aux gelées ; et enfin, le Milglas, lisse et sans amertume.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on