Comment fait-on pour ne pas endommager son ouïe avec un baladeur ?

 

par juju27 |

     

On ne cesse de nous le répéter, l'écoute prolongée de musique peut nuire à notre ouïe. Les générations actuelles sont peut-être les futurs malentendants de demain.
Il convient donc d'écouter son baladeur à une puissance raisonnable pour ne pas risquer d'endommager son audition.

Étapes de réalisation

1.

Ne mettez pas le son de votre appareil au maximum.
Même si la sensation d'immersion est très appréciée, elle est néfaste. Vous ne devez pas dépasser les 60% de la puissance sonore de votre baladeur, ce qui représente environ le niveau de son 12 si on considère que le maximum est à 20.

2.

Si vous avez du mal à repérer les 60% citées précédemment, dîtes vous que vous devez être capable d'entendre une conversation entre deux personnes qui a lieu à 2 mètres de vous.
Si vous en êtes incapable, diminuez le son de son baladeur.

3.

Vous ne devez pas écouter de la musique si vous êtes dans un état de fatigue important.
Cela à pour conséquence de vous faire monter le son de votre appareil, ce qui endommage davantage les cellules de votre oreille (cellules de Corti).

4.

N'écoutez pas votre baladeur plus d'une heure par jour.
Même si le son n'est pas particulièrement élevé, l'écoute prolongée entraîne également un endommagement des cellules.

5.

A défaut de se limiter à 1 heure par jour de musique issue de votre baladeur, faîtes régulièrement des pauses.
Limitez-vous à des sessions de 45 minutes, entrecoupées de pauses d'au moins 15 minutes.

6.

Utilisez un équipement d'écoute adapté.
Privilégiez les casques/écouteurs qui limitent les bruits extérieurs. Ainsi vous n'aurez plus besoin d'augmenter le son de votre musique pour couvrir les bruits alentours.

7.

Vous pouvez également mettre vos écouteurs sur vos oreilles à défaut de les mettre dans vos oreilles.
Ne pas mettre l'écouteur directement en contact avec le tympan, diminue les risques de l'endommager.

8.

Ecoutez votre baladeur chez vous dans le plus grand silence ambiant, en conservant le son que vous aviez lorsque vous l'avez écouter durant la journée.
Même si bien sûr cela n'est pas comparable en raison de l'absence des bruits alentours que vous aviez dans le métro par exemple, cela vous fera prendre conscience de la violence du bruit, et contribuera à vous faire diminuer le son la prochaine fois.

Chercher un article sur Comment fait-on