Comment bouturer une plante à fleur ?

 

par semix |

     

Le bouturage est une opération peu coûteuse, qui revient à cloner la plante. Qu’il s’agisse de conserver et de diffuser une vieille variété de rosier ou de régénérer une plante à fleur devenue moins florifère, le bouturage est la méthode la plus appropriée. Pour un grand nombre de végétaux, la période de bouturage démarre dès les premières pousses. Certaines variétés de plantes se multiplient uniquement par bouturage.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Greffoir ou sécateur
  • Alcool a 70°C
  • Pot
  • Local ou mini serre

Étapes de réalisation

1.

La première étape est d’éviter de contaminer ses boutures. Pour cela, prélevez des boutures à l’aide d’un greffoir ou d’un sécateur. Les outils doivent être préalablement stérilisés avec de l’alcool à 70°C. C’est au cours des différentes tailles que se transmettent les maladies.

2.

Ensuite il faut repérer les « bons » rameaux à sectionner. Ce sont les branches de l’année qui commencent à se lignifier. On les reconnaît grâces à leurs tâches brunes, signe que la lignification est en cours. Vous pouvez également les trouver en touchant les rameaux, car la tige est de plus en plus lignifié (donc dur), quand vous passez la main de bas en haut de la tige.

3.

Une fois que vous avez repéré le bon rameau, le sectionner. Placez votre bouture dans un pot et enterrez-la.

4.

Appliquez des hormones de croissance qui incitent l’enracinement des boutures et permettent de gagner du temps. On les trouve sous forme de poudre ou de gel. Si vous êtes pressé par le temps, éliminez cette étape. Mais c’est toujours bon à savoir.

5.

Supprimez systématiquement les fleurs qui apparaissent sur vos rameaux. En procédant ainsi vous favorisez l’enracinement. Certes, cela est très joli, mais cette floraison épuise inutilement la bouture. Il est préférable d’attendre que l’enracinement soit profond.

6.

Sur votre bouture, rabattez les rameaux les plus longs, afin de conserver une plante compacte et réduire la demande de sève. Lors du repiquage, les racines sont arrachées et ceci provoque un stress physiologique sur la plante et peut causer sa mort. C’est pour cela qu’il faut réduire au maximum ses efforts, jusqu’à la fin de son stress.

7.

Arrosez souvent les premiers jours puis stockez vos boutures dans un local ou une mini serre entre 15 et 20°C.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Il faut prélever au minimum une dizaine de boutures par plante (selon les espèces), car le taux de réussite n’est pas de 100%.

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on