Comment utiliser une micropipette ?

 

par juju27 |

     

La micropipette (ou pipette automatique) est un appareil servant à prélever une faible quantité d'un liquide souhaité, pour l'ajouter à une autre préparation. La précision est beaucoup plus grande qu'avec une pipette manuelle. De plus, cette dernière ne permet pas de prélever d'aussi petits volumes.
Outil indispensable en biologie ou en chimie lors du travail de laboratoire, son utilisation est simple mais doit être parfaite, afin d'éviter une erreur qui pourrait être grave.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • une pipette
  • des cônes
  • des microtubes
  • une poubelle

Étapes de réalisation

1.

Avant tout, vous devez choisir la micropipette correspondant au volume que vous souhaitez prélever.
Il existe différents modèles parmi lesquels la p2 (pour les volumes de 0.2 à 2 microlitres), la p20 (de 2 à 20 microlitres), la p200 (de 20 à 200 microlitres), la p1000 (de 100 microlitres à 1 millilitre) ...

2.

Une fois votre micropipette choisie, affichez le volume que vous souhaitez prélever en tournant la molette située sur la pipette.
Cet affichage est composé de 3 chiffres, se lisant de haut en bas.
En fonction de la capacité de la pipette, le 3e chiffre peut indiquer le chiffre des dixièmes, ou le dernier chiffre des unités.

3.

Exemple, avec une p20 (donc pour des volumes de 2 à 20 microlitres), afficher "146" signifie que vous allez prélever 14.6 microlitres.

En revanche, sur une p200 (de 20 à 200 microlitres), afficher "146" signifie que vous allez prélevez 146 microlitres. Ici, il n'existe pas de chiffre des dixièmes.

Pour une p1000 (de 100 microlitres à 1 millilitre), afficher "095" signifie que vous allez prélever 950 microlitres.
Le maximum étant ici "100", correspondant à 1 millilitre.

4.

L'affichage doit toujours se faire "en descendant".
Ainsi, si vous souhaitez prélever 500 microlitres avec une p1000 (et donc afficher "050"), montez d'abord la pipette jusqu'à 600 microlitres (affichage : "060"), et seulement après, redescendez jusqu'à "050".

Ceci permet de gagner en précision.

5.

Vous devez aussi tenir compte de la marge d'erreur de la pipette et tenter au maximum de la limiter.
Par exemple, pour prélever 200 microlitres, vous utiliserez la p200, et non pas la p1000.
Idem pour prélevez 100 microlitres, vous utiliserez la p100 (de 10 à 100 microlitres), plutôt que la p200 ou la p1000.

6.

Il ne faut en aucun cas dépassé la limite de la pipette.
Par exemple, prélever 300 millilitres avec une p200. Même si l'affichage "300" est possible sur une p200, il ne doit jamais être utilisé (aussi bien pipeté que simplement affiché "pour le fun").
Cela entraîne un décalibrage de l'appareil, qui ne sera alors plus en état d'être précis.

7.

Avant de remplir de liquide votre micropipette, maniez-la à vide, afin de vous familiariser avec.
Vous devez sentir 2 crans sur le piston situé à l'extrémité de la micropipette. Plus le volume à prélever sera grand, plus le premier cran sera grand.
Faîtes en sorte de bien sentir ces différents crans avant de maniper.

8.

Avant tout prélèvement, insérez un cône au bout de votre micropipette.
Ceux-ci sont transparents pour la p2 et la p10, de couleur jaune de la p20 à la p200, et de couleur bleu pour la p1000.
Glissez la pipette dans le cône sans le sortir de sa boîte. Vérifiez la bonne tenue du cône en "frappant" doucement, et par un mouvement vertical, la pipette sur le cône.

9.

Une fois "entraîné", votre pipette réglée sur le bon volume, et votre cône inséré, enfoncez le piston jusqu'au 1er cran, et maintenez cette position.

10.

Plongez le cône dans le liquide d'environ 5 millimètres.

11.

Relâchez lentement le piston de la micropipette.
Cette dernière va alors prélever au sein du cône le volume demandé.

12.

Ressortez du tube de prélèvement.

13.

Inclinez légèrement avec votre main libre le récipient dans lequel le liquide prélevé doit être versé (le plus souvent, un microtube).
Insérez le cône de votre micropipette contenant le liquide dans le récipient en le plaçant contre sa paroi si le tube est vide, ou directement dans le liquide déjà présent.

14.

Puis, lentement, versez le contenu du cône en pressant le piston de la pipette jusqu'au 1er cran, faîtes une micropause, puis, pressez jusqu'au 2nd cran, ce qui videra complètement le cône.

15.

Ne relâchez jamais le piston avant d'être sorti du récipient, sous peine de ré-aspirer le liquide avec la pipette.

16.

Une fois le cône vide, éjectez-le dans une poubelle de table, à l'aide du bouton se trouvant sur la pipette.

17.

Lors de votre manipulation, vous ne devez jamais tenir la pipette horizontalement, surtout si votre cône est plein. Cela entraînerait une montée de liquide dans le mécanisme de la pipette, et l'endommagerait fortement.
Veillez donc toujours à la tenir verticalement.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Cet appareil est très coûteux. Soyez donc vigilant en l'utilisant !

Sur le même thème

jennifer568

Comment se produit une éclipse solaire ?

Dès qu'il se produit une éclipse solaire, nous sommes tous à nos fenêtres parés de nos lunettes mais savez vous de quel manière elles se produisent ?

superbetty-boop

Comment en savoir plus sur le beurre karité ?

Que connait-on finalement sur le beurre de karité ? Le karité, appelé wolof « l'arbre à beurre », pousse dans les savanes boisées, sur les pentes des collines ou sur les plateaux de toute l'Afrique de l'ouest. Cet arbre est particulièrement proté

Fabrice MVondo

Comment faire de la lumière avec du quartz ?

Le quartz est une pierre piézo-électrique qui peut produire une petite lumière si elle soumise à une pression physique ou un stress. Théoriquement, cela est causé par la capacité de la pierre à créer de l'électricité à partir de la séparation

Chercher un article sur Comment fait-on